OL.png

Les sarcomes exigent un diagnostic rapide, précis. SpiderMass est un nouvel outil basé sur la spectrométrie de masse avec une source d’ionisation ambiante conçu par le laboratoire PRISM en 2014 (WO2016046748A1) pour conduire des analyses moléculaires en temps réel in vivo ou ex vivo.

Une sonde émet un rayon laser IR réalisant un micro-échantillonnage non contaminant, non destructif du tissu, absorbé dans un tube de transfert jusqu’au spectromètre de masse. Le faisceau opère une excitation de l’eau endogène des tissus qui sert de matrice. Le spectromètre fournit des profils métabolomiques caractéristiques des types et sous-types lésionnels et identifient de nouveaux biomarqueurs lipidiques tumoraux. Avantages : pas de préparation tissulaire, pas d’altération tissulaire (pas de toxicité in-vivo, tissu réutilisable pour histologie ex-vivo), diagnostic en temps réel.

La méthode consiste à :

  • évaluer la sensibilité et la spécificité du système,
  • construire des classifications diagnostiques histo-lipidomiques,
  • doter SpiderMass d’IA pour interroger ces classifications, comparer les résultats de l’analyse ex-vivo de SpiderMass avec ceux de l’anatomo-pathologie sur coupes FFPE et coupes congelées (critères : précision du diagnostic, délai d’exécution)
  • et appliquer le système en peropératoire pour l’évaluation de marges d’exérèse in-vivo.


Résultat attendu : faire la preuve du pouvoir diagnostique discriminant du système dans les sarcomes en ex vivo et en in vivo.